Pré-diagnostic énérgétique

 
Les trois phases du diagnostic énérgétique

La méthodologie du diagnostic énergétique est articulée autour de trois phases :

  • Pré-diagnostic
  • Diagnostic approfondi et instrumenté
  • Prsésentation de solutions d’amélioration

Le prédiagnostic énergétique (au sens des Cahiers des Charges de l'ADEME) consiste en une analyse préalable des données d’entrée afin d’identifier les gisements d’économies sur chaque poste de consommation d’énergie. Le diagnostic énergétique (au sens des Cahiers des Charges de l'ADEME) permet alors d’approfondir l’analyse des gisements mis en évidence dans le pré-diagnostic. C’est enfin au cours la 3ème phase que sont précisément décrites les solutions d’économies d’énergie ainsi que leur rentabilité financière.

greencheckPhase 1 : analyse préalable (prédiagnostic énérgétique)

L’objectif de l’analyse préalable (ou pré-diagnostic) est de dresser une première évaluation des gisements d’économies d’énergie envisageables sur les différents postes énergétiques.

Cette première approche comprend 4 étapes :

  • préparation du diagnostic avec l’industriel (plan de masse, schémas des procédés et utilités, examen des factures, indicateurs de production..)
  • collecte d’information sur site (visite du site, vison globale, entretiens des acteurs..)
  • analyse des données + rapport d’analyse préalable (estimation de la ventilation et du profil des consommations, prévision des moyens nécessaires pour la phase 2..)
  • restitution de l’analyse préalable (présentation et discussion des gisement identifiés)

Vous trouverez ici un logigramme de la première phase.

C’est au terme de cette première phase de prédiagnostic que l’industriel est en capacité d’orienter le diagnostiqueur vers les solutions qu’il souhaite retenir.