Diagnostic énergétique dans l'industrie

 
Le référentiel de bonnes pratiques BP X30-120

Le référentiel de bonnes pratiques BP X30-120 décrit la méthode pour réaliser un diagnostic énergétique dans l'industrie. Publié par l'AFNOR en mars 2006, il garantit à l'entreprise des pratiques cohérentes et harmonisées contribuant à la réalisation de diagnostics énergétiques de qualité.

L’existence de méthodes de diagnostic normalisées favorise in fine la capitalisation d'expériences autour de méthodes connues et reconnues, la généralisation et le partage des savoirs, et la réalisation d’actions efficientes de maîtrise de l’énergie, solides au plan technique et économique.

Le diagnostic énergétique, au sens du BP X30-120, constitue le véritable socle de la démarche de management de l’énergie. C’est l’élément moteur qui, réalisé périodiquement pour devenir « revue énergétique » (au sens de la norme ISO 50001), permettra d’incrémenter les solutions d’économies d’énergie et ainsi de pérenniser la performance énergétique.

Si le diagnostic énergétique est une photo à un instant T, alors la revue énergétique peut être comparée à une vidéo : elle permet de travailler non-plus en « one-shot », mais de faire vivre la démarche dans le temps, afin de pérenniser l’amélioration de la performance énergétique et les économies réalisées.transversalite

Il convient enfin de souligner le caractère transversal du référentiel de bonnes pratiques BP X30-120. En effet s’il ne traite pas des aspects qualité, sécurité, environnement (sauf si les impacts concernent directement les aspects énergétiques), hygiène et conditions de travail, le diagnostic énergétique doit signaler les liens potentiels avec la sécurité, l’environnement, la qualité, l’hygiène et les conditions de travail.