Contrôler

 
Contrôler la démarche de management de l'énergie 

Nous ne traiterons pas ici les chapitres habituellement abordés dans la partie « CHECK » des référentiels type ISO 9001 et ISO 14001 (évaluation de la conformité aux exigences légales et autres exigences, audit interne, traitement des non-conformités, maîtrise des enregistrements etc), auxquels sont rompus les responsables de systèmes de management.

 

La norme ISO 50001 met sur le devant de la scène des thématiques novatrices impactant les différents services de l'organisme, et indispensables pour bien maîtriser tous les aspects de la performance énergétique.

Nous évoquerons dans la suite de cette page le véritable pilier de la démarche de gestion de l’énergie, sans laquelle on ne sait ni d’où l'on part, ni où l’on veut aller.

 
Surveillance, mesure et analyse

balance pour geek« Pour maigrir, il faut commencer par acheter une balance » 

 

L’adage est aussi vrai pour la gestion de l’énergie (l’idée n’étant de manger moins et mieux).

 

En effet, une approche comptable est primordiale pour améliorer la performance énergétique des installations. C’est là une grande différence avec la norme ISO 14001, plus généraliste.

Les moyens de mesures à mettre en place dépendent de la taille et de la complexité de l’organisme : ils peuvent aller d’une situation où seuls les compteurs principaux seront instrumentés, à un système complet de monitoring et de reporting (type GTC,  Gestion Technique Centralisée) voire même de pilotage des installations et des procédés.

 

Ces moyens de mesures, s’ils peuvent dans certains cas être substitués par une évaluation de la consommation énergétique, moins coûteuse, constituent bel et bien une condition essentielle de la réussite de la démarche de gestion de l’énergie.

 

Bien que l’idéal est de disposer de ses propres moyens de mesure (qu’ils soient installés à demeure, ou mobiles pour des campagnes de mesures ciblées), l’organisme peut également faire appel à un prestataire extérieur pour mener à bien ces mesures lorsqu’elles sortent de son champ de compétences.